07/07/2016

Un forum citoyen sur le Handicap parental en Ille et Vilaine :

Le 28 juin (sur toute la journée) s'est tenu à Rennes un forum citoyen, à l’IFPEK (institut de formation en podologie, pédicurie, ergothérapie et kinésithérapie) dans le prolongement de la parution du livre « Un Parfum de victoire ».

Il y a eu plus de 90 participants venant de tout horizon : professionnel du médico-social, de la sauvegarde de l’enfance, de l’éducation, de la santé,de la MDPH, des politiques, et bien sur des parents en situation de handicap et ou en désir de parentalité. Mais aussi au-delà de l’Ille et vilaine : Mayenne, Finistère, Morbihan et invités SAPPH de Paris, et Les Papillons blancs de Lilles.

La journée s’est déroulée en 3 parties : la matinée par 5 ateliers de discussions et d’échanges :

  • "Devenir parent : du désir au choix, et l'enfant ?"  
  • "Être parent : quels cheminements ?" ;
  • "Une parentalité différente, à l'aube d'une société inclusive".
  • "Aidants... tous les aidants"
  • "L'environnement" : les compensations de la société, les étayages, les regards aussi.

J’ai co-animé l’atelier "Une parentalité différente, à l’aube d’une société inclusive. Les échanges furent intenses, et très riches, la diversité des membres du groupe a permis de faire le point sur les manques en matière de compensation mais aussi les problèmes de cloisonnements entre les différents intervenants auprès des familles dont l’un des parents est en situation de handicap comme les services d’accompagnement, la sauvegarde de l’enfance, les services à domicile, les PMI, les CCAS…

Le deuxième temps fut consacré à une synthèse des ateliers avec les constats, les questionnements et les préconisations. Bien que différents, on retrouvait souvent les mêmes préoccupations d’un atelier à l’autre.

Le troisième temps fut consacré à l’élaboration d’une synthèse et de préconisations :

  • Changer les représentations
  • Mobiliser, échanger, porter la parole d’expérience
  • Décloisonner
  • Aider les aidants
  • Garantir l’exercice du droit à compensation

Pour plus d’information lire : http://www.histoiresordinaires.fr/parfum-victoire/Parents-en-situation-de-handicap%C2%A0-Les-cinq-propositions-du-forum-citoyen_a63.html

En conclusion, je dirais que ce type de forum est très intéressant et mérite une suite pour que chaque intervenant au domicile ou dans le cadre du handicap puissent se rencontrer avec des parents eux même concernés afin d’échanger et élaborer des bonnes pratiques et un meilleur accompagnement de la parentalité.

L’APF Bretagne par le biais de son CAPFR à un réseau parentalité qui réfléchit actuellement à une conférence débat type 2tat régionaux de l’inclusion sur le thème de la parentalité.

        

Agnès Bourdon Coordinatrice GNPH

11/04/2016

La parentalité « handinaire » au congrès de l’UNIOS

Parentalité « Handinaire » : enjeu, accompagnement, interaction, environnement, co-construire un projet (le 31/03/2016 de 10h45 à 12h00)

« Quand le handicap s’invite dans une famille, que ce soit le père ou la mère, c’est toute la sphère familiale qui est concernée et chacun à sa manière va construire ou reconstruire ses projets de vie. Quels moyens se donne-t-on pour accompagner ces hommes, ces femmes tout au long de la vie pour qu’ils puissent exercer pleinement leur rôle de parents, puis de grands-parents ? Réfléchir sur les enjeux d’un accompagnement co-construit et sur les moyens que l’on peut se donner pour accueillir ces familles, avec leurs désirs d’enfants ou leurs désirs de parentalité ordinaire malgré le handicap, est l’un des buts de cet atelier. Ce sera aussi l’occasion d’échanger sur les démarches déjà éprouvées et d’entendre la parole des parents concernés. »

Animation :

  • Agnès Bourdon, Coordinatrice du Groupe National de Parents en situation de handicap, APF.
  • Jacky Decobert, Administrateur, Secrétaire adjoint de l’APF et Administrateur, Trésorier de l’Uniopss.

Des échanges très intéressants, et en conclusion le même constat : un manque de collaboration entre tous les intervenants au domicile des familles, mais aussi entre les différents services qui accompagnent les familles : ASE, services à domicile, SAVS…
Une nécessité donc de créer du lien entre tous pour que les familles se sentent mieux accompagnées, mieux comprises et qu’elles puissent faire de vrais choix dans leur projet de vie de famille.

Agnès Bourdon
Coordinatrice

02/03/2016

De nouveaux services à la parentalité dans le cadre du handicap, voilà une bonne nouvelle en ce début d’année…

En Alsace, à Strasbourg, après la création d’un SAPPH (service d’accompagnement à la parentalité des personnes en situation de handicap), un partenariat avec une clinique a été fait pour un parcours de soins complet et une prise en charge de la grossesse. Ce service est fait en partenariat de réseau. Le SAPPH développe un partenariat fort avec :

  • les services de maternité partenaires : la clinique Sainte Anne de Strasbourg et le CPP (Centre de périnatalité de proximité) de la vallée de la Bruche à la clinique Saint Luc (deux établissements appartenant à la Fondation Saint Vincent de Paul)
  • le réseau de sages-femmes libérales
  • les médecins gynécologues obstétriciens libéraux de l’association GynAlsace, qui interviennent au sein de la clinique sainte Anne
  • les gynécologues médicaux de ville (suivi de grossesse éventuel et repérage des situations)
  • les sages-femmes libérales
  • la protection maternelle et infantile (PMI)

Il met en place une puériculthèque adaptée afin de faciliter l’accès au matériel adapté souvent très cher. Cette expérience de puériculthèque adaptée est aussi menée par le SAVS APF de Brest.

Pour avoir plus d’infos je vous invite à lire l’article ci-joint :

En Gironde, à Bordeaux, c’est un centre dédié à la parentalité, avec un service spécialisé pour les parents en situation de handicap qui vu le jour, on retrouve là aussi la possibilité d’avoir du prêt de matériel adapté mais aussi un accompagnement dans l’aménagement du logement. Il y a aussi des séances plus dédiés aux personnes en situation de handicap pour développer des gestes et des techniques de compensations pour les soins à apporter à l’enfant.

Si vous souhaiter en savoir plus nous vous invitons à aller sur le site :
http://www.centre-papillon.fr/2handiparentalite/ 

Nous sommes heureux de voir que la prise en compte de la parentalité dans le cadre du handicap s’étend sur tout le territoire et nous vous ferons part des nouveautés chaque fois que nous en découvrirons ou travaillerons en partenariat avec des services pour développer ces prestations. (si vous avez connaissances de services , nous serions heureux que vous nous contactiez pour nous informer.)

Celles –ci doivent devenir la norme et être réparties sur tout le territoire comme la prise en compte de la parentalité dans le cadre de la compensation du handicap !

 

Agnès Bourdon
Coordinatrice GNPH